Épisode 7 : Le neuvième groupe parlementaire « Écologie, Démocratie, Solidarité »

Épisode 7 - Le nouveau groupe parlementaire "Écologie, Démocratie, Solidarité" présenté par Aurélien Taché

Chères auditrices, chers auditeurs,

Le 20 mai, le groupe « Écologie, Démocratie, Solidarité » (EDS) déposait sa déclaration politique (https://www.ecologie-democratie-solidarite.fr/declaration-politique/) actant sa création. Composé de dix-sept membres (http://www2.assemblee-nationale.fr/15/les-groupes-politiques/groupe-ecologie-democratie-solidarite) et co-présidé par Matthieu Orphelin et Paula Forteza, le groupe est représenté par une très grande majorité d’anciens députés LREM, qui ont fait le choix de quitter la majorité, estimant qu’elle n’allait pas assez vite et assez loin sur les sujets environnementaux et sociaux. En effet, « Écologie, Démocratie, Solidarité » a pour première vocation de « répondre à l’urgence écologique, moderniser la démocratie, réduire les inégalités sociales et territoriales ».

Pour Parlemen’ter, le député Aurélien Taché (Val d’Oise), membre de la commission des affaires sociales, revient sur la création du groupe EDS au sein duquel il est délégué général aux relations extérieures.

Le député, particulièrement engagé sur les sujets liés à la solidarité, revient sur la genèse de ce groupe, sur ses objectifs mais aussi sur la position du groupe EDS au sein de l’Assemblée nationale. Il explique son choix de quitter La République En Marche, évoque l’initiative du « Jour d’Après » et nous fait part de son avis sur la récente polémique autour des déclarations de Camélia Jordana.

Bonne écoute et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *